Faites maintenant un don

La totalité des dons est utilisée pour l’analyse des profils ADN.

Université Limoges, Université Francois Rabelais de Tours et ARSLA

In France the Project MinE research is conducted at the University Hospital of Tours and theUniversity Hospital of Limoges. The ALS centers of these hospitals are major referral centers for ALS patients in France. The dedicated teams provide multidisciplinary care for ALS patients and caregivers and are also engaged in clinical research. Research projects include studies in ALS genetics and clinical trials. The centers are committed to international collaborations to speed up the search for a cure of ALS and are therefore participating in Project MinE.

Pouvons-vous nous présenter nos experts ?

La recherche de Project MinE en France est réalisée à l’Université François-Rabelais de Tours et à l’Université de Limoges.

  • Philippe Corcia

    Neurologue au CHU Bretonneau et à l'Université François Rabelais de Tours

    Philippe Corcia

    Neurologue au CHU Bretonneau et à l'Université François Rabelais de Tours

    Le Professeur Philippe Corcia est neurologue au Centre Hospitalo-Universitaire du CHU de Tours. Il est responsable du centre de ressources et de compétence (CRCSLA) SLA qui est regroupé avec le CRCSLA de Limoges au sein de la fédération LITORALS coordonnée par le Pr Couratier qui prend en charge 400 patients. Son activité clinique est axée sur la prise en charge des patients atteints de SLA et des autres maladies du motoneurone et aussi des patients. Il est membre de la Société Française de Neurologie depuis 2000 et du conseil scientifique de l’ARSla depuis 1998.

    Son activité de recherche est réalisée au sein de l’unité Inserm UMR U930 dirigée par le Pr Denis Guilloteau.
    Cette recherche porte sur deux thèmes principalement :

    • l’étude des facteurs génétiques de la SLA développée en lien avec le Pr Patrick Vourc’h. Cette thématique s’inscrit dans une étroite collaboration avec le centre de Montpellier mais aussi du MNI du Pr Rouleau et s’intègre au sein des consortia européen dont le projet STRENGTH (Survival, Trigger and Risk, Epigenetic, eNvironmental and Genetic Targets for motor neuron Health) et Project MinE.
    • la recherche de biomarqueurs prédictifs, diagnostiques et pronostiques de la SLA notamment par une approche métabolomique développée en lien avec de Dr Hélène Blasco.

     

    Il participe à des travaux collaboratifs avec le Professeur Couratier au sein de la fédération Litorals (mise en place d’un registre dans la région Centre, étude des marqueurs de la maladie par l’analyse de la métabolomique et de la génétique). Il est le coordonnateur du projet MARIA (Microglial Activation Role In ALS) d’étude de l’activation microgliale dans la SLA en imagerie TEP et du projet “Evaluation of the glutamate-induced alterations of the metabolism in an in vitro model of ALS using metabolomics and transcriptomics approaches” étudiant les altérations induite par le glutamate sur les motoneurones à partir d’une approchae métabolomique et transcriptomique : ces deux projets sont soutenus par l’association ARSla association.
    Il est coinvestigateur de plusieurs projets Européens : Project MinE, Sophia,  STRENGTHTRICALS, PULSE (PHRC; Etude des facteurs prédictifs de l’évolutivité de la sclérose latérale amyotrophique), NUTRALS (Impact d’une supplémentation alimentaire précoce par voie orale sur l’état fonctionnel des patients atteints de sclérose latérale amyotrophique)
    Il participe également à des essais thérapeutiques multicentriques internationaux (Cytokinetics, MirocALS, Respistim).

  • Philippe Couratier

    Professeur de neurologie à l'Université de Limoges

    Philippe Couratier

    Professeur de neurologie à l'Université de Limoges

    Le professeur Philippe Couratier est neurologue au Centre Hospitalo Universitaire de Limoges. Il est membre titulaire de la Société Française de Neurologie, chef de service et chef du Pôle Neusociences-Tête-Cou et Os au CHU de Limoges. Son champ d’expertise concerne les maladies du motoneurone et les démences fronto-temporales. Il préside le groupe accadémique « Groupe Français d’Etude des maladies du motoneurone » et le conseil scientifique de l’association française ARSla des patients atteints de SLA et appartient au réseau français des démences lobaires fronto-temporales.

    Il coordonne par ailleurs la fédération des centres SLA de Limoges et de Tours (Litorals) qui prend actuellement en charge 400 patients. Son activité de recherche est réalisée au sein de l’Unité Inserm U1094 de Neuropéidémiologie dirigée par le Professeur Preux. Il travaille en étroite collaboration avec le Dr Benoit Marin, épidémiologiste et bio-statisticien. Les travaux de neuroépidémiologie se font en étroite collaboration avec les équipes Italiennes, membres du consortium EURALS. Les travaux sur l’impact des facteurs nutritionnels se font en collaboration avec l’Institut du Cerveau et de la Moelle (ICM) de la Pitié Salpétrière à Paris. Il participe à des travaux collaboratifs avec le Professeur Corcia au sein de la fédération Litorals (mise en place d’un registre dans la région Centre, étude des marqueurs de la maladie par l’analyse de la métabolomique et de la génétique). Il est coinvestigateur de plusieurs projets Européens: Project MinE, SOPHIA, TRICALS et PULSE (PHRC; ‘Etude des facteurs prédictifs de l’évolutivité de la sclérose latérale amyotrophique’. Il coordonne l’étude BMAALS qui est financée par l’ANR (Agence Nationale de la recherche) dont l’objectif est d’étudier l’association entre une exposition aux cyanotoxines BMAA avec le risque de développer une SLA et l’étude thérapeutique NUTRALS dont l’objectif est d’étudier l’impact d’une supplémentation alimentaire précoce par voie orale sur l’état fonctionnel des patients atteints de sclérose latérale amyotrophique. Il participe également à des essais thérapeutiques multicentriques internationaux (Cytokinetics, NogoA, Respistim).

Notre partenaire

En France, la collecte de fonds de Project MinE est dirigée par ARSLA

Tous nos remerciements à ceux qui ont déjà soutenu Project MinE

  • ARSLA donations 2017
    € 726 000
     • France
  • ARSLA - special donation 2015
    € 20 000
     • France